Station de traitement des eaux

Des eaux usées sortent quotidiennement de nos habitations, salies par les différents usages que nous en avons fait. Elles sont généralement chargées de produits et de substances néfastes pour l’environnement et pour la biodiversité. Il faut donc les nettoyer avant de pouvoir les rejeter dans le milieu naturel. Pour cela, les eaux usées sont envoyées dans des stations de traitement des eaux usées. Pourtant, certains produits jetés dans nos eaux usées peuvent empêcher ces stations de nettoyer nos eaux usées correctement.

Pourquoi faut-il faire attention à ce que l’on jette dans nos eaux usées ?

Les stations de traitement des eaux usées utilisent des procédés qui permettent de nettoyer et d’éliminer différentes substances présentes dans ces eaux usées. Cependant, certaines d’entre elles ne peuvent pas être traitées dans ces stations. Pire, certains produits pourraient bloquer leur fonctionnement. Alors pour que les stations de traitement des eaux usées puissent jouer pleinement leur rôle, il ne faut pas jeter n’importe quoi avec nos eaux usées.

Les substances chimiques et les huiles à la déchèterie

Si de nombreuses substances peuvent être traitées dans les stations de traitement des eaux usées, ce n’est pas le cas des substances chimiques telles que la peinture, les solvants, le chlore ou même les hydrocarbures. En effet, ces substances peuvent être toxiques pour les bactéries utilisées par les stations de traitement des eaux usées pour nettoyer ces eaux sales. Alors ne jetez pas vos produits chimiques dans votre évier ou dans vos toilettes mais amenez-les plutôt à la déchèterie. De même, certains produits d’entretien tels que l’eau de javel peuvent poser problèmes dans les stations de traitement des eaux usées. Il existe des produits d’entretien biodégradables qui ne sont pas néfastes pour l’environnement. Les huiles et les graisses peuvent, elles aussi, poser des problèmes dans les stations de traitement des eaux usées en bloquant leur fonctionnement. Or, ces huiles et ces graisses sont acceptées dans les déchèteries, où elles pourront même être transformées en biocarburant.

Huile

Attention aux médicaments dans les eaux usées

Les médicaments sont également des substances qui ne sont pas traitées dans les stations de traitement des eaux usées. Pourtant, les résidus médicamenteux peuvent être dangereux pour l’environnement mais également avoir des impacts sur les espèces aquatiques et riveraines. Alors, si vous avez des médicaments périmés ou non-utilisés, amenez-les à votre pharmacie plutôt que de les jeter à la poubelle, dans votre évier ou vos toilettes.

Protéger l’eau de pluie des produits toxiques

L’eau de pluie peut également être salie et polluée par des produits chimiques que vous utilisez. Évitez par exemple d’utiliser des pesticides dans votre jardin. Lorsqu’il pleut, l’eau de pluie se charge des excès de pesticides qui n’ont pas été utilisés par vos plantes. Il en va de même pour tous les produits chimiques que vous utilisez à l’extérieur. Ainsi, lorsqu’elle ruisselle, l’eau de pluie est salie et polluée. Privilégiez donc des produits moins chimiques et plus respectueux de l’environnement.

Les micropolluants dans le SDAGE Loire-Bretagne 2022-2027

 
Lorsque les résidus médicamenteux, les substances chimiques etc. se retrouvent dans les eaux, on parle de pollution due aux micropolluants. Cette forme de pollution de l’eau touche aussi bien les eaux de surface (cours d’eau, plans d’eau etc.) que les eaux souterraines (nappes phréatiques).

Pour maitriser et réduire cette forme de pollution, plusieurs orientations ont été établies dans le projet de SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux) du bassin Loire-Bretagne.

Pour réduire l’impact de ces micropolluants, le SDAGE préconise d’améliorer les connaissances autour des substances dangereuses que l’on retrouve dans les stations de traitement des eaux usées et de les prendre davantage en compte. Pour réduire les pollutions dues aux micropolluants, il faut également trouver la source des rejets de ces substances dangereuses.