saumon-atlantique

Les cours d’eau possèdent toute une biodiversité aquatique parmi laquelle les poissons grands migrateurs. Certaines espèces de poissons sont capables de parcourir des milliers de kilomètres pour se déplacer et trouver des lieux de vie et de reproduction qui leur conviennent. Pourtant, nombre d’entre eux sont bloqués par des ouvrages dont le franchissement est difficile, voire impossible.

Qu’est-ce qu’un poisson grand migrateur ?

Certains poissons migrateurs vivent à la fois en eau douce (dans les cours d’eau) et en eau salée (dans les mers et océans). D’autres vivent constamment en eau douce mais ont besoin de se déplacer afin d’accomplir leur cycle biologique. La présence de ces grands migrateurs est un indicateur du bon état des eaux. Pour pouvoir se déplacer et se reproduire, ces poissons ont besoin qu’il y ait une continuité dans les cours d’eau, on l’appelle la continuité écologique.

Qu’est-ce que la continuité écologique ?

La continuité écologique désigne l’absence d’obstacles pour les poissons afin qu’ils puissent se déplacer comme ils le souhaitent sans difficultés.

Quels obstacles à la continuité écologique ?

De nombreux cours d’eau ont connu des modifications de leur morphologie, mais également de leur débit. La construction d’ouvrages transversaux tels que les barrages a eu pour conséquence de bloquer la circulation des poissons, mais aussi des sédiments présents dans les cours d’eau. Lorsque les poissons tentent de remonter ou de descendre les cours d’eau, il leur est difficile de sauter par-dessus ces ouvrages qui ont généralement une hauteur de plusieurs mètres voire dizaines de mètres. Ces ouvrages transversaux font donc obstacles à la continuité écologique et donc à la libre-circulation des poissons.

passe à poisson

Comment restaurer la continuité écologique ?

Des systèmes ont été inventés et installés sur plusieurs ouvrages pour favoriser la libre-circulation des poissons dans les cours d’eau grâce à des dispositifs de franchissement. On peut citer les passes-à-poissons, des sortes d’échelles qui doivent permettre aux poissons de franchir les obstacles. Le problème est que ces systèmes ne conviennent pas à tous les poissons. Par ailleurs, la plupart s’épuise à trouver ces systèmes et à comprendre comment ils fonctionnent. Un autre moyen de restaurer la continuité écologique dans les cours d’eau est de créer une rivière de contournement en parallèle des obstacles. Enfin, une troisième solution serait d’effacer totalement les ouvrages qui n’ont plus d’utilité.

Pourquoi restaurer la continuité écologique ?

Ces poissons grands migrateurs ont besoin de se déplacer entre l’amont et l’aval afin de pouvoir trouver un lieu de reproduction ou un lieu de vie. S’ils ne peuvent pas franchir les obstacles, il y a un risque de mortalité de la population piscicole. Or, les poissons font partie de la biodiversité des cours d’eau. S’ils disparaissent, les cours d’eau ne pourront pas atteindre le bon état comme cela est exigé par l’Europe.

rivière de contournement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *