captage-eau-potable

En France, l’accès à l’eau a un prix. Dans le bassin Loire-Bretagne, le prix moyen de l’eau est de 4,12 € par m3. Cependant, il est parfois difficile de comprendre notre facture d’eau. Cet argent est utilisé pour faire face aux différents coûts issus du nettoyage et du traitement de l’eau. Il permet également de financer des actions de préservation de l’eau et des milieux aquatiques.

Pourquoi payer l’eau alors que c’est un bien commun ?

Le prix de l’eau est déterminé selon le principe « pollueur-payeur ». L’utilisation de l’eau entraîne plusieurs formes de pollution de cette ressource ainsi que des milieux aquatiques. Des taxes ont donc été instaurées dans le prix de l’eau pour compenser ces pollutions. Ainsi, trois domaines sont distingués sur une facture d’eau : distribution de l’eau potable, collecte et traitement des eaux usées et organismes publics.

Quels coûts pour la distribution de l’eau potable ?

Avant d’arriver à notre robinet, l’eau est prélevée dans le milieu naturel : soit dans les nappes phréatiques, soit dans les cours d’eau. Cette eau prélevée est souvent polluée, il faut donc la traiter pour la rendre propre à la consommation. Ce traitement est souvent coûteux. D’ailleurs, plus l’eau est polluée, plus le traitement coûte cher. Tout le monde a donc un intérêt à participer à la préservation de l’eau. Il faut également acheminer cette eau jusqu’à nos habitations, ce qui nécessite un entretien régulier du réseau de distribution. Une partie du prix de l’eau sert donc à financer le captage, le traitement et l’acheminement de l’eau jusqu’à nos robinets.

acheminement de l'eau

Une partie du prix de l’eau destinée aux organismes publics

Ce terme d’organisme public sur votre facture d’eau désigne généralement l’agence de l’eau à laquelle vous êtes rattachés. Il existe 6 agences de l’eau en France métropolitaine. Une partie des taxes inclues dans le prix de l’eau servent donc de redevances à ces Agences de l’eau. L’argent collecté à travers le prix de l’eau est utilisé pour financer des actions de préservation de l’eau et des milieux aquatiques. Il permet de lutter contre les différentes formes de pollution des eaux, les dégradations des cours d’eau ou encore la préservation de la biodiversité aquatique par exemple. Cet argent permet également de financer des travaux tels que l’amélioration des stations de traitement des eaux usées ou encore la protection des captages d’eau potable.

entretien des canalisations d'eau

Une partie du prix de l’eau réservée aux eaux usées

Les stations de traitement des eaux usées sont généralement gérées par les collectivités gestionnaires. Ce sont donc elles qui perçoivent cette dernière partie du prix de l’eau. Lorsque l’on consomme de l’eau, on la salie et la pollue. L’eau utilisée est d’ailleurs appelée eau usée. Or, ces eaux usées doivent impérativement être nettoyées avant d’être réintroduites dans le milieu naturel. Le traitement de ces eaux usées a un coût qu’il faut payer. Par ailleurs, l’entretien de ces stations de traitement des eaux usées coûte cher. C’est pour cette raison qu’une partie du prix de l’eau est destinée aux stations de traitement des eaux usées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *